Nigeria: l'ONU a découvert des niveaux très élevés de mercure dans l'air

1er octobre 2010 à 10h59 par La rédaction

GENEVE (AFP)

Les experts de l'ONU enquêtant sur un empoisonnement massif au plomb dans le nord-ouest du Nigeria ont trouvé dans l'air des niveaux très élevés de mercure, un produit hautement toxique utilisé pour extraire l'or, selon des informations l'ONU révélées vendredi.

"Dans le village de Bagega la mission d'enquête a trouvé des taux de mercure dans l'air qui étaient extrêmement importants", a expliqué la porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU, Elisabeth Byrs.

"Par mètre cube d'air il y avait 5.000 nanogrammes qui ont été enregistrés alors que les niveaux maximums ne devraient pas être plus haut que 50", a-t-elle ajouté.

Le 4 juin, les autorités de santé du Nigeria avaient indiqué qu'un total de 163 personnes, parmi lesquelles 111 enfants, étaient mortes empoisonnées en cinq mois par une pollution au plomb après extraction sauvage de mines d'or dans le nord-ouest du Nigeria.

Le 21 septembre, l'ONU a indiqué que le chiffre du nombre d'enfants décédés suite à cette empoisonnement au plomb pouvait atteindre 200.

Pour aider le Nigeria à faire face à la crise, l'ONU a envoyé sur place une équipe de cinq experts dotés d'un laboratoire ambulant.

"La mission a terminé son travail sur le terrain, et maintenant analyse ces dizaines d'échantillons qu'elle a prélevés", a indiqué Mme Byrs.

"Le rapport (final) sera donné vers la mi à fin octobre au gouvernement", a-t-elle ajouté.

Quelque 18.000 villageois à la recherche d'or dans ces mines contenant le plomb pourraient avoir été touchés, selon l'ONU.

"Le mercure quand il est inhalé peut créer des problèmes au système nerveux, à l'appareil digestif et aux reins", a expliqué la représentante onusienne.

Il peut également entraîner des troubles du système immunitaire, psychologiques, des problèmes cardiovasculaires et respiratoires notamment.