Présidentielle aux Comores: des gendarmes dispersent des partisans de l'opposition

AFRICA RADIO

25 mars 2019 à 9h28 par AFP

Les gendarmes ont dispersé lundi à Moroni, avec des lacrymogènes et des balles en caoutchouc, plus d'une centaine de partisans de l'opposition qui manifestaient au lendemain de l'élection présidentielle entachée de nombreuses fraudes selon l'opposition et la société civile, a constaté un journaliste de l'AFP.