RDC: au moins six morts dans une nouvelle attaque du groupe armé ADF en Ituri

18 mai 2020 à 15h42 par AFP

AFRICA RADIO

Au moins six personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque attribuée au groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi de sources locales.

Les ADF ont fait incursion dans la nuit de dimanche à lundi dans le village de Kelele. Bilan, "six morts, deux femmes et quatre hommes", a déclaré à l'AFP Njiamoja Sabiti, responsable administratif d'Eringeti dans le Nord-Kivu. Les victimes ont été exécutées "à la machette et par balles", a-t-il indiqué.Situé à 12 km d'Eringeti, le village de Kelele se trouve dans la province de l'Ituri, à la frontière avec le territoire de la province voisine du Nord-Kivu. M. Njiamoja Sabiti a affirmé à un correspondant de l'AFP avoir dépêché une équipe sur le lieu du drame. "La fouille continue et le bilan risque de s'alourdir".Un responsable de la société civile, Bravo Vukulu, donne le même bilan.Dimanche, les ADF ont tués 7 personnes dans une incursion faite à Kokola, à environ 45 km au nord de Beni dans cette partie de la province du Nord-Kivu où ils sont accusés du massacre de près de 400 personnes depuis le mois de novembre.Les ADF sont à l'origine des rebelles musulmans ougandais qui luttaient contre le régime de Yoweri Museveni.Ils sont installés depuis le milieu des années 1990 dans l'est de la RDC, d'où ils n'attaquent plus l'Ouganda voisin depuis de nombreuses années.Depuis des mois, les ADF remontent de plus en plus vers le nord, du côté de l'Ituri, une autre région troublée de la partie orientale du pays.