RDC: dix morts dans des violences à Goma, manifestations interdites (officiel)

Par AFP

AFRICA RADIO

Dix personnes ont été tuées dans des violences lundi et mardi à Goma dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), où les autorités ont interdit toute manifestation après des mouvements de colère d'habitants contre les massacres de civils et l'inaction des Nations unies.

"Ce (mardi) matin, le bilan s'est alourdi à dix morts et 34 blessés dans les échauffourées entre un groupe porteurs d'armes à feu et blanches et les forces de l'ordre", a déclaré à l'AFP Charly Nzanzu Kasivita, gouverneur du Nord-Kivu (Est), qui a signé un arrêté interdisant "toutes les manifestations publiques" sur l'ensemble du territoire de cette province.