Reprise du trafic aérien entre le Qatar et l'Egypte

Par AFP

AFRICA RADIO

Les vols directs ont repris lundi entre le Qatar et l'Egypte après une interruption de trois ans et demi en raison de la crise du Golfe, au bonheur des nombreux Egyptiens qui vivent et travaillent dans le riche émirat gazier.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte avaient rompu en juin 2017 leurs relations avec le Qatar, l'accusant de trop s'entendre avec leurs adversaires iranien et turc et de soutenir les islamistes, ce que Doha nie.Les quatre pays ont accepté de lever les sanctions économiques, dont le blocus aérien, et de renouer avec Doha lors d'un sommet du Golfe le 5 janvier en Arabie saoudite.Un premier vol EgyptAir au départ du Caire a atterri lundi à Doha avant de décoller à nouveau en direction de la capitale égyptienne, ont constaté des journalistes de l'AFP.En fin d'après-midi, un avion de Qatar Airways doit effectuer l'aller-retour avec le Caire.Moustafa Ahmed, un ingénieur égyptien de 38 ans, s'est dit heureux du rétablissement des vols. "Avec les vols directs, la vie sera plus facile, en particulier pour les familles et les enfants qui éviteront les tourments des changements d'aéroports et des heures en transit", a-t-il déclaré à l'AFP.Pas moins de 300.000 Egyptiens vivent au Qatar, selon les statistiques officielles, et beaucoup d'entre eux n'ont pas pu rentrer chez eux pendant la crise.Frustrés, des Egyptiens avaient protesté en mai 2020 devant leur ambassade vide à Doha. A la suite de cette manifestation, 18 vols de rapatriement avaient été organisés via Oman.Le premier vol entre les Emirats arabes unis et le Qatar est également programmé pour lundi. Il doit relier l'émirat de Charjah à Doha.