Sénégal: faible mobilisation pour une "prière" de l'opposition à Dakar

Par La rédaction

DAKAR (AFP) - (AFP)

Des centaines de personnes ont participé vendredi sans aucun incident à la prière dans une mosquée du centre de Dakar, où l'opposition avait appelé à venir se rassembler en hommage aux victimes des dernières violences liées à la présidentielle de février, a-t-on constaté.

Comme chaque vendredi, les fidèles se sont retrouvés en début d'après-midi dans et autour de la mosquée Branchot, dans le quartier du Plateau, à proximité de la présidence.

Des groupes de policiers en tenue anti-émeute avaient pris position dans les ruelles du quartier, ainsi que sur la place de l'Indépendance voisine, où stationnaient plusieurs véhicules des forces de l'ordre, dont un véhicule blindé.

La prière s'est déroulée sans aucun incident, avec une fréquentation quasi identique à un vendredi ordinaire, de nombreux fidèles occupant à genou sur leur tapis de prière les trottoirs des ruelles dans les environs directs de la mosquée.

Le Mouvement du 23 juin (M23), qui regroupe représentants de l'opposition et la société civile, avait appelé à cette "journée de prière" en hommage aux "victimes de la répression", après la dispersion mardi de son rassemblement au cours duquel a manifestant a été tué, renversé par une véhicule.

 Plusieurs responsables du M23 étaient présents, dont Moustapha Niasse, l'un des candidats de l'opposition à la présidentielle du 26 février.

Le M23 exige le retrait de la candidature à ce scrutin du chef de l'Etat sortant Abdoulaye Wade, 85 ans, au pouvoir depuis douze ans.