Tensions avec le Ghana, après la destruction d'un bâtiment de l'ambassade du Nigeria à Accra

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Nigeria a convoqué lundi un diplomate ghanéen après la destruction d'un bâtiment de son ambassade à Accra, a annoncé lundi le ministre nigérian des Affaires étrangères.

"Nous avons convoqué Mme Iva Denoo, chargé d'Affaires pour l'ambassade du Ghana à Abuja, pour lui demander des explications urgentes sur les récentes attaques qui ont visé un bâtiment résidentiel au sein de nos propriétés diplomatiques (à Accra)", a écrit lundi Geoffrey Onyeama, le ministre nigérian, sur son compte Twitter."Nous demandons au Ghana de renforcer ses mesures pour garantir la sécurité de nos représentants et de nos propriétés", a-t-il ajouté. Des hommes armés sont entrés dans l'ambassade du Nigeria d'Accra vendredi et ont supervisé la destruction de ce bâtiment, qui était en construction. "Nous condamnons fermement ces attaques criminelles, menées par des personnes inconnues, qui ont utilisé un bulldozer pour détruire le bâtiment", selon le ministre. De leur côté, les autorités ghanéennes ont assuré qu'une "enquête était en cours pour déterminer les responsables", et qu'ils seraient "jugés". Des chefs traditionnels ont récemment accusé le Nigeria d'avoir empiété sur leurs terres ancestrales, mais aucune allusion n'a été faite pour l'instant à ce sujet par les autorités des deux pays.