"Tous décapités": l'effroi des survivants des attaques jihadistes au Mozambique

AFRICA RADIO

11 décembre 2020 à 6h17 par AFP

"Mon mari, mon fils, mon beau-frère, tous décapités" par les groupes armés jihadistes qui sèment la terreur dans le nord du Mozambique depuis trois ans.Rabia Ali, grand-mère aux yeux hagards, dit son grand chagrin d'un ton monocorde.