Tunisie: le chef d'Ennahda veut des élections générales fin 2013

16 juin 2013 à 11h40 par La rédaction

AFRICA RADIO
ALGER (AFP) - (AFP)

Le chef du mouvement islamiste Ennahda, au pouvoir en Tunisie, a dit souhaiter la tenue d'élections générales entre le 15 novembre et le 15 décembre dans un entretien publié dimanche par un journal algérien.

"Les élections seront générales et il est probable qu'elles aient lieu avant la fin de l'année.Ces élections vont permettre de désigner un gouvernement normal et de tourner la page de la transition", a déclaré Rached Ghannouchi au quotidien arabophone El Khabar.

"Nous avons proposé l'organisation d'élections législatives et présidentielle entre le 15 novembre et le 15 décembre prochains (...).Ce qui nous importe, c'est d'entamer l'année 2014 avec un gouvernement et un Parlement normaux", a-t-il ajouté.

Le chef d'Ennahda assistait à Alger à la commémoration de l'anniversaire de la mort de Mahfoud Nahnah, fondateur du Mouvement de la société pour la paix (MSP), un parti algérien proche des Frères musulmans, selon El Khabar.

"Avant de désigner notre candidat (l'ex-Premier ministre) Hamadi Jebali ou Abdelfattah Mourou (un dirigeant d'Ennahda, NDLR) ou encore (l'actuel Premier ministre) Ali Laarayedh, nous devons d'abord décider si Ennahda va présenter son propre candidat ou soutenir un candidat dans le cadre d'une alliance.Tous ces choix sont posés", a encore dit M. Ghannouchi.

Plusieurs dates ont été annoncées ces derniers mois pour des scrutins en Tunisie sans jamais être respectées.A l'origine, la classe politique s'était engagée à terminer la Constitution en octobre 2012, soit un an après l'élection de l'assemblée.