Tunisie: un club porte plainte pour corruption après un match houleux

Par La rédaction

Tunis (AFP)

L'Etoile sportive du Sahel (ESS), l'un des principaux clubs de Tunisie, a annoncé dimanche qu'il allait porter plainte pour "soupçons de corruption" après un match houleux perdu (2-3) face à l'Espérance sportive de Tunis (EST).

L'Etoile du Sahel a précisé dans un communiqué que sa plainte au pénal concernerait également des soupçons de "manipulation du résultat" de cette rencontre de la 18e journée de championnat, disputée jeudi.

Selon le ministère de l'Intérieur, 38 membres des forces de l'ordre avaient été blessés par des pierres, des chaises ou des morceaux de métal jetés "par des supporters de l'EST" lors de ce match, brièvement interrompu à deux reprises notamment en raison de fumigènes lancés par des supporters.

Certains joueurs ont contesté un penalty sifflé en fin de match contre l'Etoile du Sahel, qui menait alors 2-1.Trois cartons rouges ont également été distribués entre la 80e minute et la fin de la rencontre.

La Fédération tunisienne a suspendu l'arbitre, Karim Khemiri, jusqu'à la fin de la saison à cause "de graves erreurs".

L'Espérance de Tunis a par ailleurs été sanctionné par la Ligue nationale et devra jouer ses trois prochains matches à huis clos.Le club tunisois devra aussi réparer les dégâts provoqués par ses supporters au stade de Radès (banlieue sud de Tunis).

En plus de sa plainte, l'Etoile du Sahel a indiqué qu'il présenterait un dossier à la présidence du gouvernement, au ministère de la Jeunesse et des Sports et à l'Instance nationale de lutte contre la corruption.

Le club de Sousse a affirmé qu'il s'adresserait en outre à la Fédération internationale pour dénoncer "les graves violations qui se sont produites dans le domaine du football en Tunisie au cours de cette saison et des saisons précédentes".