Un chimiquier bulgare libéré par des pirates somaliens

9 septembre 2010 à 14h18 par La rédaction

SOFIA (AFP)

Des pirates somaliens ont libéré un chimiquier bulgare, le Panega, qui avait été capturé le 11 mai dernier dans le Golfe d'Aden avec son équipage de 15 membres, tous bulgares, a annoncé jeudi le ministère des Affaires étrangères à Sofia.

"Un navire battant pavillon bulgare, le Panega, qui avait été détourné le 11 mai par des pirates dans le Golfe d'Aden, a été libéré ce matin" (jeudi), a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le cargo est actuellement remorqué vers l'Est et devrait bientôt quitter les eaux territoriales somaliennes, a ajouté le ministère, qui n'a fourni aucune indication sur les circonstances de la libération.

"Un représentant de (l'armateur) Navigation Maritime Bulgare a confirmé que les quinze membres de l'équipage étaient en bonne santé et qu'ils n'avaient pas besoin d'une assistance médicale particulière", a déclaré le ministère.

Le ministre bulgare des Affaires étrangères, Nikolaï Mladenov, a déjà informé les familles des marins, en les remerciant de leur patience et de leur courage, a encore indiqué le ministère.

Les pirates somaliens réclament habituellement des rançons pour libérer les navires et les équipages capturés.

Le Panega est le seul navire bulgare à avoir été capturé par des pirates.

Treize marins bulgares ont fait partie des équipages internationaux de deux navires britanniques capturés, l'Asian Glory et le Saint James Park, qui ont été libérés en mai et en juin respectivement.