Un émissaire américain au Soudan et Soudan du Sud pour exhorter au dialogue

Par La rédaction

WASHINGTON (AFP) - (AFP)

Un émissaire américain s'est envolé lundi pour le Soudan et le Soudan du Sud afin d'exhorter les deux pays à résoudre leurs différends et à mettre fin aux violences dans la région frontalière du Kordofan du Sud, a annoncé la diplomatie américaine.

Princeton Lyman, l'envoyé spécial des Etats-Unis pour le Soudan, va presser les dirigeants de Khartoum et Juba de reprendre les négociations, actuellement dans l'impasse, prévues par l'accord de paix de 2005, notamment sur la sécurité aux frontières et la monnaie, a précisé le département d'Etat.

M. Lyman "va également presser les parties de mettre fin immédiatement au conflit dans le Kordofan du Sud, au Soudan, et d'y assurer un accès humanitaire sans entraves", indique la diplomatie américaine dans un communiqué.

Les combats font rage depuis début juin dans cette zone frontalière ethniquement divisée.Les forces de maintien de la paix de l'ONU ont commencé à quitter la région lorsque le Soudan du Sud est devenu indépendant le 9 juillet dernier, mettant fin à leur mandat aux termes de l'accord de paix de 2005.

Le gouvernement de Khartoum a rejeté les appels des Etats-Unis et de l'ONU à une prolongation temporaire de ce mandat, faisant valoir que la situation au Kordofan du Sud était désormais un problème de politique intérieure.

M. Lyman doit aussi se rendre en Ethiopie pour faire part du soutien américain au déploiement de troupes de ce pays dans la région d'Abyei, que se disputent Khartoum et Juba.

A Addis Abeba, il s'entretiendra aussi avec l'ex-président sud-africain Thabo Mbeki, médiateur de l'Union africaine pour le Soudan.

Il s'agit de la seconde tournée de M. Lyman ce mois-ci dans ces trois pays.Les Etats-Unis ont fait de la diplomatie et de l'aide en direction du Soudan du Sud une de leurs priorités.

Le Soudan du Sud a voté la sécession avec le Nord en janvier et vient de proclamer son indépendance, après un conflit de près d'un demi-siècle avec le Nord ayant fait des millions de morts.