RDC: conflit entre communautés, vaches volées, 3 militaires tués

Par AFP

AFRICA RADIO

Les antagonismes historiques entre communautés du Sud-Kivu, dans l'est de la RDC, se sont soldés mercredi par la mort de trois militaires congolais lancés à la poursuite de voleurs de centaines de vaches, a-t-on appris de source militaire.

Dans la soirée de mardi, à Baraka, en territoire de Fizi, des miliciens Maï-Maï "Biloze Bishambuke" ont attaqué un pâturage, a expliqué le major Dieudonné Kasereka, porte-parole de l'armée dans la région. Les bovins convoités, dont plusieurs centaines ont été dérobés, appartenaient à des éleveurs Banyamulenge, des Tutsi congolais aux lointaines origines rwandaises. Les Maï-Maï sont un terme générique désignant des miliciens constitués sur une base communautaire. Les "Biloze Bishambuke" regroupent des membres de trois communautés opposées aux Banyamulenge, à savoir les Babembe, Banyindu et Bafuliru. Des soldats des forces armées congolaises ont pourchassé les voleurs et sont tombés dans une embuscade. Trois ont été tués, deux autres grièvement blessés, a précisé le major. Soixante-quatre vaches ont toutefois pu être récupérées et ont été rendues à leurs propriétaires, a-t-il dit, rappelant que plusieurs militaires avaient déjà perdu cette année lors d'opérations similaires de récupération de vaches dans les territoires de Fizi, Uvira et Mwenga. En début de semaine, une milice banyamulenge avait été accusée d'avoir tué dimanche au moins six personnes et incendié une douzaine de maisons lors d'un énième raid de représailles. L'est de la RDC est déchiré par des conflits armés depuis plus de 25 ans et des dizaines de groupes armés nationaux et étrangers y sont encore actifs.