RDC: Des écoles catholiques paralysées par une grève d'enseignants

Par Myriam Iragi / Africa Radio Kinshasa

RDC école

En RDC, la rentrée scolaire 2021-2022 n'est toujours pas effective dans certaines écoles  de Kinshasa la capitale  et de  l'intérieur du pays. Les enseignants des écoles conventionnées catholiques poursuivent leur grève déclenchée depuis le 4 octobre dernier. Ils réclament notamment, l'amélioration de leurs conditions de travail, mais aussi la majoration de leur salaire. Il a sensiblement diminué depuis l'instauration, il y a deux ans, de la gratuité de l'enseignement primaire par le président Tshisekedi. Pour l'instant, les négociations engagées  entre le gouvernement et le  syndicat sont au point mort.

Une cour déserte, aucun signe de bleu et blanc, couleur de la tenue des élèves. En cette période de classe, seuls quelques enseignants sont aperçus dans la cour du lycée sacré cœur dans la commune de la Gombe, un des  quartiers huppés de la capitale de la RDC , Kinshasa.

Même ambiance  au petit collège notre Dame du Congo où un calme inhabituel règne à l'heure de sortie de classe. Un enseignement que nous rencontrons dans la cour  raconte sa peine.

Au collège St Raphaël à Limete, autre quartier kinois, les élèves du secondaire  sont bien présents dans les classes, mais pas les enseignants. Leur vœu, reprendre  normalement  les cours  pour éviter une année  scolaire blanch

Selon Moguste Mulumba, secrétaire général du Syndicat des Enseignants des Écoles Conventionnées Catholiques, les enseignants espèrent une décision du gouvernement à l’issue des négociations en cours.

De son côté, le ministre national de l'Enseignement primaire, secondaire et technique Tony Mwaba dit ne pas  reconnaître la  grève, illégale selon lui  et déclenchée sans préavis de grève. Mais il compte tout de même obtenir la signature d'un protocole d'accord.

 

grève RDC écoles