Tunisie: l'OIF confirme le report à novembre 2022 du Sommet de la Francophonie

Par AFP

AFRICA RADIO

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a acté jeudi le report d'un an du 18ème Sommet de la Francophonie, qui devait initialement se tenir sur l'île de Djerba, en Tunisie, fin novembre.

Un communiqué publié à l'issue de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), qui a réuni jeudi les représentants des Etats et gouvernements membres de l'OIF, précise que le sommet se tiendra du "19 au 20 novembre 2022" afin de permettre "à la Tunisie d'organiser ce rendez-vous majeur dans les conditions les plus optimales." Cette décision avait déjà été "recommandée" à la mi-octobre par le Conseil permanent de la Francophonie, mais est officiellement actée ce jeudi par la CMF. Le report "a été décidé de manière consensuelle", précise le communiqué. Il intervient alors que la Tunisie fait face à une crise politique et économique majeure. En pleine crise socio-économique et sanitaire et après des mois de blocage politique, le président tunisien Kais Saied s'est attribué par décret de vastes pouvoirs le 22 septembre. Il avait invoqué le 25 juillet un "péril imminent" pour limoger le gouvernement et suspendre le Parlement. Des mesures dénoncées comme un "coup d'Etat" par ses opposants et des ONG. Très endettée et dépendante des aides internationales, la Tunisie fait face à une profonde crise économique et sociale - chute du PIB, forte inflation, chômage à près de 18% -, aggravée par la pandémie de Covid-19. Basée à Paris, l'OIF compte 88 États et gouvernements. La Francophonie a notamment pour missions de promouvoir la "langue française et la diversité culturelle et linguistique", "la paix, la démocratie et les droits de l'Homme", ou encore "d'appuyer l'éducation".