12 migrants portés disparus en mer au sud de l'Espagne

Par AFP

AFRICA RADIO

Les secours recherchaient dimanche 12 migrants portés disparus en mer au sud de l'Espagne après que leur embarcation eut chaviré lors d'une tentative de traversée depuis l'Algérie, ont indiqué les garde-côtes espagnols.

Une opération de sauvetage a été lancée après qu'un voilier norvégien a annoncé avoir recueilli un migrant algérien à quelques milles nautiques des côtes de la province espagnole d'Almeria, a indiqué un porte-parole des garde-côtes. Un hélicoptère envoyé sur zone a repéré un autre migrant à la mer et l'a secouru, selon la même source. Les deux migrants ont indiqué aux secours qu'ils avaient embarqué avec 12 autres personnes depuis une plage près d'Oran dans le nord-ouest de l'Algérie la semaine dernière, mais qu'après une panne de moteur l'embarcation avait chaviré dimanche matin. Ce naufrage vient après qu'une autre embarcation transportant des migrants a chaviré jeudi à l'ouest du cap de Trafalgar. Deux hommes ont été retrouvés vivants à bord de l'embarcation, et une femme a été secourue alors qu'elle était tombée à la mer. Les corps de neuf personnes ont été retrouvés, mais 16 autres personnes sont portées disparues. Par ailleurs, un homme a été retrouvé mort dans un bateau transportant 44 autres migrants, qui, après une semaine passée en mer, est arrivé dimanche à la Grande Canarie, une des îles de l'archipel des Canaries, ont annoncé les garde-côtes espagnols. Une opération de secours a été lancée après que le navire a été repéré approchant de la plage d'Anfi del Mar, dans le sud de l'île, a précisé une porte-parole des garde-côtes. Les 44 migrants de l'embarcation - tous des hommes dont des mineurs, et en provenance du Maghreb - ont reçu des soins médicaux, avant d'être emmenés au port voisin d'Arguineguin pour y être examinés, a-t-elle ajouté. Le bateau serait parti du Maroc. Les garde-côtes ont également secouru dimanche 16 navires au large des îles Baléares, mettant ainsi à l'abri 203 personnes, dont 8 femmes, a indiqué la délégation du gouvernement espagnol dans l'archipel. L'Espagne est l'une des principales portes d'entrée vers l'Europe pour les migrants au départ de l'Afrique du Nord. Plus de 27.000 migrants sont arrivés par la mer en Espagne, dans les îles Baléares ou Canaries, entre janvier et fin septembre, soit 54% de plus qu'en 2020, sur la même période, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Cette route maritime est semée d'embûches: au moins 1.025 personnes sont mortes lors de la traversée en 2021, devenu d'ores et déjà "l'année la plus meurtrière sur la route migratoire vers l'Espagne", selon l'Organisation internationale pour la migration.