Au moins 70 migrants morts noyés en deux semaines au large de la Libye

AFRICA RADIO

17 mars 2022 à 15h51 par AFP

Au moins 70 migrants sont morts noyés ces deux dernières semaines après avoir quitté la côte libyenne en direction de l'Europe, a indiqué jeudi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

"Au moins 70 migrants sont portés disparus au large des côtes de la Libye et présumés noyés au cours des deux dernières semaines", a indiqué l'OIM dans un communiqué. Selon l'organisation, "une embarcation transportant 25 migrants a chaviré le 12 mars au large de Tobrouk", dans l'est de la Libye. "Les autorités ont secouru six migrants et récupéré sept corps tandis que 12 autres sont toujours recherchés." L'OIM a évoqué un autre naufrage datant du 27 février, lorsqu'un bateau "s'est renversé quatre heures après être parti du port de Sabratha" (ouest). "Aucun survivant" n'a été retrouvé après ce naufrage, selon l'OIM qui a ajouté que les corps de 15 migrants, dont celui d'un bébé, ont été récupérés tandis que 35 personnes sont encore portées disparues. Ces naufrages portent à 215 le nombre de migrants recensés morts ou disparus en Méditerranée centrale depuis début 2022, selon le "Missing Migrants Project" de l'OIM, qui répertorie les personnes décédées lors de leur migration vers une destination internationale. La Libye, plongée dans le chaos politique et sécuritaire depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, est un important point de passage pour des dizaines de milliers de migrants cherchant chaque année à gagner l'Europe par les côtes italiennes, distantes de seulement 300 km. Majoritairement issus de pays d'Afrique sub-saharienne, ces candidats à l'exil y sont la proie de trafiquants, quand ils ne meurent pas en tentant la traversée. Federico Soda, chef de la mission de l'OIM en Libye, cité dans le communiqué, s'est dit "consterné" par ces pertes humaines et "le manque d'action pour faire face à cette tragédie". "Plus de la moitié des décès de cette année (recensés par le Missing Migrants Project, NDLR) ont été enregistrés près des côtes libyennes", a-t-il dit, rappelant qu'à chaque annonce de disparition, "il y a une famille en deuil à la recherche de réponses". Plus de 123.000 migrants ont débarqué en Italie en 2021, en provenance de Libye ou de Tunisie, contre plus de 95.000 en 2020, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR). Près de 2.000 migrants ont été portés disparus en 2021 ou sont morts noyés en Méditerranée contre 1.401 en 2020, selon la même source.