Guerre du Congo: la CIJ ordonne à l'Ouganda de verser 325 millions de dollars à la RDC

AFRICA RADIO

9 février 2022 à 16h06 par AFP

La Cour internationale de justice (CIJ) a fixé mercredi à 325 millions de dollars le montant des réparations que Kampala doit verser à Kinshasa pour l'invasion par l'Ouganda de l'est de la République démocratique du Congo, lors de la guerre de 1998-2003.

Kinshasa réclamait plus de 11 milliards de dollars, un montant qualifié d'exorbitant par Kampala. La CIJ, plus haute juridiction de l'ONU, a estimé que l'Ouganda devait verser à la RDC 225 millions de dollars pour les pertes en vie humaines, 40 millions de dollars pour les dommages aux biens et 60 millions de dollars pour les dommages aux ressources naturelles, a indiqué la juge présidente de la Cour, Joan Donoghue. "La Cour fixe le montant total des réparations accordées à la RDC à 325 millions de dollars américains", a déclaré la juge. "La Cour considère que les éléments de preuves versés au dossier suggèrent que le nombre de morts pour lesquels l'Ouganda doit des réparations se situe entre 10.000 15.000 personnes environ", a-t-elle précisé. La CIJ, dont le siège est à La Haye, avait statué en 2005 que l'Ouganda devait payer des réparations pour avoir envahi la RDC pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003). Ce conflit a impliqué jusqu'à neuf pays africains, parmi lesquels l'Ouganda et le Rwanda qui soutenaient des groupes rebelles dans l'est du pays, riche en minerais. Les deux guerres successives qui ont, entre 1996 et 2003, dévasté le pays - appelé Zaïre jusqu'en 1997 puis République démocratique du Congo - ont fait plusieurs centaines de milliers de morts.