Guinée équatoriale: un rappeur critique du pouvoir libéré après six semaines de détention

AFRICA RADIO

28 octobre 2022 à 16h06 par AFP

Leoncio Pisco Eko, alias Adjoguening, un rappeur critique du pouvoir en Guinée équatoriale, a été libéré mercredi après six semaines de détention pour avoir manifesté pour récupérer son passeport confisqué par les autorités, ont annoncé vendredi sa famille et son avocat.

"Visiblement il se porte bien, mais ça reste à confirmer par des examens médicaux", a confié à l'AFP son frère, qui n'a pas souhaité donné son nom. Son avocat, Andres Nsue Ntutumu, qui a également confirmé la libération de son client, a souligné qu'aucune notification officielle ne lui a été transmise à l'issue de sa détention, ni aucune information concernant les charges retenues à son encontre. L'artiste a été arrêté le 13 septembre à Malabo alors qu'il portait une pancarte autour du cou sur laquelle on pouvait lire: "Restituez-moi mon passeport", a rapporté son conseil, présent lors de son arrestation. Adjoguening, "guerrier sage" en fang, l'ethnie majoritaire en Guinée équatoriale, est un chanteur de hip-hop de 37 ans très critique du régime. Il dénonce dans ses textes les problèmes sociaux, la corruption et les abus en tout genre des caciques du pouvoir de ce petit pays hispanophone d'Afrique centrale, au régime parmi les plus fermés et autoritaires au monde. Le pays est dirigé par le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, qui détient, avec plus de 43 années, le record mondial de longévité au pouvoir pour un chef d'Etat encore vivant, hors monarchies. Depuis mi-septembre une importante vague de répression cible les voix dissidentes, les forces de sécurité arrêtant et emprisonnant artistes, opposants politiques et défenseurs des droits humains. Le réseau de défenseur des droits de l'Homme en Afrique centrale (REDHAC) basé au Cameroun, avait dénoncé dans un communiqué "une vague de répression destinée à faire taire la population" à l'approche du scrutin présidentiel et des élections législatives le 20 novembre.