La Tanzanie veut renforcer son dispositif d'urgence après le crash d'un avion

AFRICA RADIO

14 novembre 2022 à 16h21 par AFP

La présidente tanzanienne a ordonné lundi le renforcement du dispositif d'urgence du pays après l'accident d'un avion dans le lac Victoria ayant fait 19 morts.

La présidente Samia Suluhu Hassan a tenu une réunion avec le gouvernement dans la capitale Dodoma, selon son porte-parole Gerson Msigwa, afin de demander aux experts locaux de collaborer avec leurs homologues étrangers sur les causes de l'accident. Elle a également demandé que le dispositif d'urgence du pays, déclenché après un accident important ou une catastrophe naturelle, soit renforcé. Dix-neuf personnes avaient été tuées le 6 novembre lorsque l'avion de la compagnie Precision Air, avec 43 personnes à bord, avait plongé dans les eaux du plus grand lac d'Afrique, déclenchant des opérations de sauvetage de secouristes, pêcheurs et habitants pour tenter de récupérer des survivants. La police avait rapidement affirmé que l'accident était dû au mauvais temps mais de nombreux Tanzaniens s'étaient interrogés sur le dispositif d'urgence du pays après un accident ou une catastrophe naturelle. Une enquête est en cours. Propriété de la compagnie nationale kényane Kenya Airways, Precision Air a été fondée en 1993 et exploite des vols intérieurs et régionaux ainsi que des charters privés vers des destinations touristiques comme le parc national du Serengeti et l'archipel de Zanzibar. Cet accident s'est produit cinq ans après la mort de 11 personnes dans le crash d'un avion appartenant à une société de safari dans le nord de la Tanzanie. En 1999, une douzaine de personnes, dont dix touristes américains, avaient été tuées dans un accident d'avion dans le nord de la Tanzanie alors qu'elles effectuaient un vol entre le parc national du Serengeti et l'aéroport du Kilimandjaro.