Macron: un match entre la France et l'Algérie "serait une bonne chose pour conjurer le passé"

AFRICA RADIO

26 août 2022 à 11h36 par AFP

Le président français, Emmanuel Macron, a estimé vendredi à Alger qu'un match amical de football entre les équipes de France et d'Algérie "serait une bonne chose pour conjurer le passé" car "le sport doit réconcilier".

"Je pense que ce serait une bonne chose pour conjurer le passé", a répondu le chef de l'Etat, interrogé par des journalistes sur l'opportunité d'une nouvelle rencontre entre les deux équipes, plus de 20 ans après le match amical du 6 octobre 2001 qui s'était terminé sur un envahissement du terrain du Stade de France par des supporters algériens à un quart d'heure de la fin. "On va en parler avec évidemment le président (Abdelmadjid Tebboune) et ses équipes, c'est pas à moi de me prononcer, et puis ça dépendra aussi du hasard des compétitions à venir, pour certaines, je nous le souhaite", a-t-il précisé, à l'issue d'une longue visite au cimetière européen de Saint-Eugène, dans la banlieue d'Alger, au deuxième jour de sa visite en Algérie. "Je pense que le sport doit réconcilier, donc c'est pour ça que, demain à Oran, je serai avec nos sportifs en prévision des JO" de 2024 organisés à Paris, a-t-il ajouté. "La culture, comme je l'évoquais hier dans la conférence de presse, et le sport, ce sont des terrains où nous devons être ensemble, alors parfois on peut s'affronter, mais on s'affronte amicalement", a insisté M. Macron. Le président français et son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune, ont scellé jeudi leur réconciliation après des mois de brouille diplomatique, notamment autour de la colonisation française (1830-1962).