Mali: le Danemark renonce à envoyer un avion pour la mission de l'ONU

AFRICA RADIO

7 mars 2022 à 11h06 par AFP

Le Danemark a annoncé lundi renoncer à envoyer à un avion de transport militaire pour la mission de l'ONU au Mali, assurant en avoir besoin pour l'Otan face aux tensions avec la Russie sur fond de brouille avec Bamako.

"Nous gardons notre C130 - c'est-à-dire l'avion de transport Hercules - chez nous afin qu'il puisse être prêt à répondre à toute demande de l'Otan", a affirmé le ministre de la Défense Morten Bødskov lors d'une conférence de presse. L'avion de transport danois devait initialement rejoidre la Minusma au Mali de mai à novembre. Le gouvernement danois a évoqué un "report" mais n'a pas précisé quand il serait déployé. Copenhague avait été contraint fin janvier de retirer ses forces spéciales du pays sahélien, la junte à Bamako ayant subitement considéré qu'elle n'étaient plus les bienvenues. Le pays scandinave avait déjà annoncé le mois dernier la suspension d'une partie de son aide au développement versée à l'Etat malien, du fait des engagements insuffisants de la junte pour organiser des élections. Après le retrait annoncé de la France, et de ses partenaires européens du Mali, l'avenir de la Minusma est remis en question et l'ONU étudie actuellement l'impact de ce désengagement. La Suède a annoncé la semaine dernière que sa contribution à la force onusienne, de 220 soldats, quitterait le Mali un an plus tôt que prévu. Avec ses quelque 13.000 soldats, la Minusma a été créée en 2013 pour soutenir le processus politique malien. Le Danemark y participe depuis 2014 et a déjà mis à disposition de la mission un avion de transport à trois reprises, la dernière en 2019.