Mali: les Russes présentés comme des instructeurs de plus en plus nombreux

Par AFP

AFRICA RADIO

De nombreux instructeurs russes ont été déployés au Mali ces dernières semaines, notamment sur la base de Tombouctou (nord) récemment quittée par les forces françaises, ont indiqué des responsables militaires maliens, en pleine querelle avec les partenaires internationaux sur le déploiement d'un groupe de mercenaires russes.

Un de ces responsables a répondu par l'affirmative à la possibilité que ces instructeurs soient désormais au nombre d'environ 400 à travers le pays. Des militaires russes étaient déjà présents dans le pays par exemple pour assurer la maintenance d'équipements, mais ils étaient très peu visibles en tant que tels. L'arrivée assumée d'un certain nombre d'instructeurs russes nourrit le soupçon largement partagé du recours par les autorités maliennes, malgré leurs dénégations, aux services du sulfureux groupe paramilitaire russe Wagner. Cette suspicion est nourrie par les lignes réputées floues entre Wagner et Moscou. Un responsable sécuritaire occidental, un diplomate africain en poste à Bamako et un élu local ont fait état auprès de l'AFP de la présence de mercenaires russes au Mali, sous le couvert de l'anonymat compte tenu de la sensibilité du sujet. Une quinzaine de partenaires occidentaux du Mali ont déjà rapporté fin décembre que Wagner avait commencé à se déployer avec le soutien de Moscou. Les autorités maliennes issues du double putsch d'août 2020 et mai 2021 ont jusqu'alors démenti non seulement un tel déploiement, mais la conclusion d'un accord, et invoquent la présence de formateurs russes, au même titre que de formateurs européens. Des instructeurs russes sont récemment arrivés à Tombouctou pour accompagner la livraison d'hélicoptères russes, a indiqué un responsable malien. La force antijihadiste française au Sahel, Barkhane, avait rétrocédé la base de Tombouctou à l'armée malienne mi-décembre après presque neuf ans de présence ininterrompue, dans le cadre de la reconfiguration du dispositif français. Un autre responsable malien, également sous le couvert de l'anonymat, a confirmé la présence "d'instructeurs militaires russes dans plusieurs parties du Mali". "Vous parlez de mercenaires, C'est votre affaire. Pour nous, se sont des instructeurs russes", a dit le premier responsable. Un responsable sécuritaire occidental a parlé de "quelques centaines de mercenaires russes de la société Wagner déployés sur le territoire malien entre le centre et le nord du Mali".