Maroc, « Il faut des solutions permanentes et pérennes » - Younès Firachine

Maroc, hausse des prix du carburant

17 mars 2022 à 11h44 par Marie Penin / Africa Radio Paris

Après la grève de 5 jours observée au Maroc par de nombreux syndicats du transport routier contre la hausse des prix du carburant, conséquence de la guerre russo-ukrainienne, le gouvernement est intervenu. Les autorités marocaines vont aider financièrement les transporteurs pour une subvention totale avoisinant 15 milliards de dirhams.

Pour Younès Firachine, membre du bureau exécutif de la Confédération Démocratique du Travail, cette mesure est une solution temporaire à la hausse des prix du carburant.

Younès Firachine, membre du bureau exécutif de la Confédération Démocratique du Travail