18 septembre 2010 à 17h55 par La rédaction

L'Afrique a perdu son dernier représentant. Le Ghana, éliminé aux tirs au but par l'Uruguay (1-1, 2-4) ne deviendra pas la première équipe africaine à disputer une demi-finale. Et Patrice Neveu est déçu.

Patrice Neveu, Asamoah Gyan avait-il la lucidité nécessaire pour tirer ce penalty à la dernière seconde de la prolongation ?

Patrice Neveu: Il a beaucoup donné pendant tout le match, et comme il avait déjà marqué sur penalty deux fois face à la Serbie (1-0) et aux Etats-Unis (2-1), il a pris ses responsabilités. Mais il n'était pas assez concentré, et il n'a pas bien géré l'évènement. Il a eu le courage de se présenter comme le premier tireur lors de la séance de tirs au but, mais cela n'a rien changé au final.

On a eu l'impression d'assister à un match à tiroir. Chacune des équipes a connu des périodes différentes�?�

Oui, et ces périodes duraient assez longtemps. Les trente premières minutes ont été à l'avantage de l'Uruguay, puis les Ghanéens ont pris l'ascendant, ont marqué avant de souffrir une nouvelle fois. Mais je pense qu'ils avaient la possibilité de s'imposer lors des prolongations. Physiquement, ils étaient plus frais. Cela dit, si on analyse le déroulé de la rencontre, le match nul à l'issue du temps réglementaire est logique. Il y a eu de

Lire la suite