Afrique du Sud: 8 exécutions sommaires près d'une mine d'or désaffectée

23 juin 2014 à 12h13 par La rédaction


Johannesburg (AFP)

Les corps sans vie de huit hommes, soupçonnés d'être des mineurs d'or clandestins, ont été retrouvés près d'une mine désaffectée de la banlieue est de Johannesburg, victimes d'une exécution sommaire, a-t-on appris de source policière lundi.

"Il y a huit cadavres visiblement exécutés par balles", a indiqué à l'AFP un responsable de l'unité d'élite de la police sud-africaine, Paul Ramaloko.Deux corps ont été retrouvés au fond, et six à la surface, aux abords de ce puits de mine d'or désaffecté à Benoni. 

"Nous ne savons pas pourquoi ils ont été tués", a précisé Lungelo Dlamini, un autre porte-parole de la police, des médias locaux spéculant sur un possible règlement de compte entre gangs de mineurs illégaux.

Johannesburg est cernée d'anciennes mines d'or, témoignage de plus de cent ans d'exploitation démarrée en 1886 et qui a fait du pays le premier producteur mondial jusqu'en 2007.

Ses environs sont truffés de mines désaffectées, qui ne sont plus commercialement viables mais où la grande pauvreté et le chômage poussent les plus pauvres à tenter d'extraire au péril de leur vie les dépôts de métal précieux encore restants sous terre.

Les mineurs illégaux sont le plus souvent d'anciens mineurs ou des chômeurs, venant en général d'Afrique du Sud et des pays pauvres voisins.Certains travaillent parfois plusieurs mois au fond de mines qui ne sont plus entretenues, sans aération.

En février, les autorités avaient dû se porter au secours de plusieurs dizaines de mineurs illégaux, piégés sous terre, dans le même secteur.La plupart étaient des sans papiers venus de pays voisins, qui ont été arrêtés et inculpés d'activité minière illégale.