Afrique du Sud: Desmond Tutu doute que le dalaï lama obtienne un visa pour assister à ses 80 ans

Par La rédaction

LE CAP (Afrique du Sud) (AFP) - (AFP)

L'archevêque Desmond Tutu doute que le dalaï lama, chef spirituel du bouddhisme tibétain, obtienne un visa de Pretoria pour se rendre à son 80ème anniversaire en Afrique du Sud, selon des propos rapportés vendredi par une hebdomadaire sud-africain.

"Je pense que que mon cadeau d'anniversaire va être: pas de Dalaï Lama", a indiqué au Mail&Guardian Mgr Tutu, un des symboles de la lutte anti-apartheid, prix Nobel en 1984 et ancien président de la Commission Vérité et Réconciliation en Afrique du Sud.

"Il est improbable qu'ils lui donnent un visa.S'ils voulaient le faire, ils l'auraient déjà fait.Je pense qu'ils vont continuer ainsi (...), c'est triste", a-t-il ajouté.

Mgr Tutu a invité le chef spirituel tibétain, qui vit en exil en Inde, pour fêter ses 80 ans au Cap début octobre, mais les autorités sud-africaines, qui lui avaient déjà refusé l'entrée sur le territoire en 2009 pour ne pas indisposer Pékin, n'ont toujours pas donné leur réponse.

La Chine est devenue un des principaux partenaires de l'Afrique du Sud, principale puissance économique du continent.

Pékin "n'exerce aucune pression" pour empêcher la venue du dalaï lama, avait pourtant assuré le 21 septembre le vice-ministre des Affaires étrangères sud-africain, Marius Fransman.

Mais l'attitude des autorités sud-africaines est critiquée par des organisations de défense des droits de l'Homme comme Human Rights Watch (HRW).

"Pour le gouvernement, bloquer un dirigeant qui a soutenu les luttes (contre l'apartheid) en Afrique du Sud, ce n'est pas seulement nier sa propre histoire, cela pose aussi des questions pour savoir si le gouvernement s'appuie sur Pretoria, ou sur Pekin, pour prendre certaines décisions de politique intérieure", indique le directeur Afrique de l'ONG Daniel Bekele dans un communiqué.