Afrique du Sud: un mineur tué, cinq portés disparus après un séisme

Par AFP

AFRICA RADIO

Un mineur a été tué et cinq étaient toujours portés disparus jeudi après un séisme qui a frappé une mine d'or dans la banlieue de Johannesburg, a-t-on appris auprès de la compagnie Sibanye-Stillwater.

Treize mineurs se sont retrouvés piégés alors qu'ils se trouvaient à environ 3 kilomètres de profondeur, a expliqué à l'AFP le porte-parole de Sibanye-Stillwater, James Wellsted.Les services de secours sont parvenus à remonter à la surface plusieurs d'entre eux, mais un des mineurs a succombé à ses blessures, a-t-il précisé.Dans la soirée, huit mineurs étaient toujours bloqués sous terre, parmi lesquels trois avaient été localisés et cinq étaient toujours portés disparus.La plus grande centrale syndicale du pays, la Cosatu, a jugé "alarmants" les résultats de Sibanye-Stillwater en terme de sécurité.Début février, un millier de mineurs étaient restés bloqués sous terre pendant une trentaine d'heures, à la suite d'une coupure de courant provoquée par un orage, dans une autre mine appartenant déjà à Sibanye Gold.Quelques jours plus tard, deux mineurs avaient été tués par un éboulement dans une mine propriété du même groupe.Les accidents miniers sont fréquents en Afrique du Sud, qui possède les mines les plus profondes au monde. En 2016, 73 personnes sont mortes dans les mines du pays, selon les statistiques de la Chambre des mines.