Afrique du Sud: une nouvelle vidéo sur un campus fait polémique

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP)

Une vidéo montrant quatre étudiants blancs en train de se faire humilier lors d'un bizutage a suscité lundi la controverse en Afrique du Sud, plus de deux ans après la diffusion d'un film amateur raciste sur le même campus universitaire.

Dans le nouveau film, tourné en octobre 2009, quatre jeunes blancs se font arroser puis doivent ramper sur le sol humide d'une résidence majoritairement noire de l'Université de Bloemfontein (centre), a rapporté l'agence Sapa.

Le bizutage étant interdit sur le campus, la direction de l'université, alertée au début 2010, avait immédiatement pris des mesures disciplinaires contre les responsables de la résidence.

Elle a toutefois souligné lundi dans un communiqué ne pas considérer ces images comme racistes, puisque des étudiants noirs ont été soumis aux mêmes épreuves hors du champ de la caméra.

Mais un mouvement de jeunes d'extrême droite, le Freedom Front Plus, a dénoncé "une inégalité de traitement" par rapport aux quatre étudiants blancs condamnés la semaine dernière à une amende de 2.000 euros pour avoir humilié des employés noirs dans une vidéo en 2007.

Leur film parodiait également une scène de bizutage: on y voyait cinq employés noirs de l'université se soumettre à plusieurs exercices et boire dans un seau dans lequel l'un des étudiants avait apparemment uriné.

Contrairement à la nouvelle vidéo, leur film se concluait sur un message de propagande: "Voilà à la fin, ce que nous pensons de l'intégration", disait une voix off.

Ses auteurs avaient expliqué avoir réalisé ce film pour manifester leur hostilité à la mixité raciale dans les résidences universitaires que la direction venait de décider d'imposer.

Leur discours avait choqué le pays, rappelant que le racisme pouvait perdurer même dans les générations éduquées après la chute de l'apartheid en 1994.