Arrestation de Peter Cherif : Paris remercie Djibouti

Par AFP

AFRICA RADIO

Les autorités françaises ont remercié lundi Djibouti pour l'arrestation du jihadiste français Peter Cherif et son expulsion vers la France.

"La France se félicite de l'arrestation de Peter Cherif et remercie les autorités djiboutiennes pour la qualité de leur intervention ainsi que pour la coordination intervenue dans le cadre de son expulsion de Djibouti", a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.Arrêté le 16 décembre à Djibouti en provenance du Yémen, il a été expulsé samedi vers la France."L'arrestation de Peter Chérif est une victoire dans la lutte contre le terrorisme", a ajouté la porte-parole, Agnès von der Mühll.Ce Français de 36 ans, proche des frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, est une prise de choix pour l'antiterrorisme français.Devenu au Yémen un cadre d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), il avait été inscrit en septembre 2015 par les Etats-Unis sur leur liste noire des "combattants terroristes étrangers".Selon la présidence djiboutienne, il est arrivé à Djibouti par voie maritime en possession de fausses pièces d'identité."Passe au journal quand tu auras 5 minutes" : Charlie Hebdo a salué à sa manière l'arrestation de Peter Cherif, en lui consacrant la couverture de sa prochaine édition qui sort mercredi.L'attentat du 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo a fait 11 morts, dont des figures emblématiques du journal comme Cabu, Wolinksi, Honoré, Tignous ou l'ex-directeur de la rédaction Charb.Interpellé dimanche à son arrivée en France, Peter Cherif fait valoir pour l'instant son droit au silence, selon une source proche du dossier.