Au Sénégal, la rébellion accuse l'Etat de relancer le conflit en Casamance

4 février 2021 à 14h35 par Stéphanie Hartmann

AFRICA RADIO
archives

L'armée sénégalaise mène depuis une dizaine de jours des opérations de sécurisation dans cette région du Sud du pays.

Depuis le début de l'opération le 26 janvier, des tirs ont été entendus dans la région de Ziguinchor. Un militaire haut-gradé a confirmé ses opérations contre les rebelles du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) et pour lutter contre les trafic en tout genre auxquels ils se prêtent. Le mouvement rebelle a de son côté accusé Dakar d'avoir "à nouveau déclenché la guerre en Casamance".

Pour Amadou Sylla, président de SOS Casamance, ces opérations montrent l'échec des négociations politiques.

Voir aussi