Centrafrique: la LRA tue au moins 6 personnes et en une trentaine

15 mars 2011 à 10h55 par La rédaction

BANGUI (AFP)

Au moins six personnes ont été tuées et au moins une trentaine ont été enlevées, lors d'une attaque dimanche en Centrafrique de la rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) dans la région de Nzako (centre-est), a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Une source proche du dossier a fait état de six tués dont quatre militaires, et entre 30 et 50 personnes enlevées, alors qu'une source militaire à Bakouma, sous-préfecture de la préfecture de Mbomou, à quelque 60 km au sud de Nzako, fait état de 8 tués et d'une centaine de personnes enlevées.

"Les hommes de la LRA ont fait irruption dans la ville minière de Nzako en fin d'après-midi (dimanche), en tirant des coups de feu, tuant à bout portant huit personnes.Ils ont pillé des boutiques, incendié de nombreuses maisons d'habitation ainsi que des véhicules, et pris en otage au moins une centaine de personnes", selon cette source militaire à Bakouma.

"Informés de cette attaque, les éléments du détachement des forces armées centrafricaines (FACA) basés à Bakouma se sont lancés à leur poursuite dès dimanche soir.Ils ont repris lundi les opérations pour rattraper les rebelles et libérer les personnes retenues en otages", a ajouté la source.

Le 9 février 2010, des hommes de la LRA avaient occupé pendant plusieurs heures Nzako, pillant des maisons et tirant en l'air, avant de s'en retirer avec quelques dizaines d'otages.