Centrafrique: la quatrième ville du pays "sous contrôle" des Casques bleus, selon l'ONU

23 décembre 2020 à 8h57 par AFP

AFRICA RADIO

La quatrième ville de Centrafrique, Bambari, à quelque 380 km au nord-est de Bangui, est "sous contrôle" des Casques bleus et des forces de sécurité intérieure après sa prise mardi par des rebelles, a affirmé mercredi l'ONU.

"La situation est sous contrôle à Bambari", a indiqué Abdoulaziz Fall, porte-parole de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca). "Les civils commencent à revenir. Les groupes armés ont été repoussés dans la brousse", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Bangui.La veille, Bambari était tombée aux mains de l'Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), un des nombreux groupes armés qui se partagent plus des deux tiers de la Centrafrique et parmi ceux entrés en rébellion à l'approche des élections présidentielle et législatives prévues dimanche, avec pour favori le sortant Faustin Archange Touadéra.Le gouvernement a accusé le 19 décembre l'ex-président François Bozizé, dont la candidature à la présidentielle a été invalidée, de "tentative de coup d'Etat"."La ville est sous le contrôle des groupes armés. Il n'y a pas eu de violence contre les habitants, mais ils ont pillé le commissariat, la gendarmerie et les maisons des particuliers", avait déclaré mardi à l'AFP Abel Matchipata, maire de Bambari. Dans l'ouest du pays, trois autres groupes armés qui ont formé une coalition s'en sont aussi pris mardi à des axes routiers vitaux pour l'approvisionnement de la capitale.Mais le président Touadéra et l'ONU maintiennent que les élections auront lieu dimanche, comme prévu.