Des dizaines de décès non expliqués dans un autre Etat du nord du Nigeria

6 mai 2020 à 15h45 par AFP

AFRICA RADIO

Les autorités de l'Etat de Jigawa, dans le nord du Nigeria, ont annoncé mercredi enquêter sur des dizaines de décès survenus dans cette région très pauvre, quelques jours après que l'Etat voisin de Kano a attribué au coronavirus plusieurs dizaines de "morts mystérieuses".

"Une centaine de personnes sont mortes ces 4 derniers jours. La plupart des victimes étaient des hommes âgés entre 60 et 80 ans", a expliqué à l'AFP Adamu Danwawu, un résident du district d'Hadejia, dont un membre de la famille est décédé. La majorité d'entre elles sont mortes ces quatre derniers jours à leur domicile et seulement 13 des personnes malades ont été admises à l'hôpital. "Les 13 patients admis à l'hôpital présentaient de fortes fièvres", a indiqué un médecin de l'hôpital, le Dr Abdullahi Umar Namadi, soulignant qu'ils n'étaient pas forcément atteints du coronavirus. "Le gouvernement de Jigawa est inquiet de ces décès et a envoyé une équipe de cinq médecins pour enquêter sur la situation dans l'Etat", a fait savoir à l'AFP le Dr Mahmud Abdulwahab, qui dirige la commission d'enquête.Mardi, son équipe a interrogé les familles des défunts pour tenter d'établir les causes de leur mort et mercredi, ils ont fait le tour des cimetières de la ville pour compter les personnes décédées récemment. "Nous souhaitons savoir si ce récent pic de mortalité est dû au Covid-19 ou pas", a affirmé le Dr Abdulwahab. "Mais à ce stade de l'enquête il est trop tôt pour tirer quelconque conclusion", a-t-il dit.La population de l'Etat de Jigawa est estimée à 5 millions d'habitants, mais aucun recensement n'a été réalisé depuis de nombreuses années, dans cette région très reculée et pauvre, à la frontière avec le Niger. Seuls 39 cas de coronavirus y ont été officiellement recensés mais l'Etat ne dispose d'aucun laboratoire pour effectuer de tests. Les autorités de Kano, qui compte officiellement 400 cas de coronavirus dont 11 décès, ont révélé lundi que la "plupart" des dizaines de "morts mystérieuses" survenues ces dernières semaines dans l'Etat étaient dues au Covid-19. Le Nigeria recensait mercredi près de 3.000 cas officiellement déclarés d'infection au coronavirus, et une centaine de décès, mais le pays le plus peuplé d'Afrique, effectue un nombre insignifiant de tests par rapport à ses quelque 200 millions d'habitants.