Des réfugiés rentrent en Centrafrique, inquiets et dépités de ne pas voter

AFRICA RADIO

10 décembre 2020 à 7h11 par AFP

Dans le bus de l'ONU qui le rapatrie, Yacouba Dialo est heureux de rentrer en Centrafrique après six ans réfugié dans un camp au Cameroun, mais il peste de ne pouvoir voter dans trois semaines pour élire le président et les députés de son pays, ravagé par sept années de guerre civile.