Ebola: la moitié des foyers n'est pas détectée, selon une étude

La moitié des foyers d'Ebola qui ont éclaté depuis la découverte du virus en 1976 sont passés inaperçus car ils ne touchaient qu'un tout petit nombre de patients, ont estimé des chercheurs jeudi, en soulignant l'importance d'une "meilleure détection".

AFRICA RADIO

13 juin 2019 à 18h00 par AFP