Glissement de terrain à Abidjan : 16 morts (nouveau bilan)

21 juin 2020 à 19h46 par AFP

AFRICA RADIO

Le bilan du glissement de terrain qui a emporté jeudi un hameau d'une vingtaine de maisons à Anyama, dans la banlieue Nord d'Abidjan, s'est alourdi dimanche, passant à 16 morts et 5 disparus, a indiqué une source officielle.

Le dernier bilan de cette catastrophe est de "seize morts, cinq personnes portées disparues, 52 familles sinistrées", à la suite de plusieurs jours de pluies diluviennes sur Abidjan, a affirmé la ministre ivoirienne de la Solidarité et de la Cohésion sociale, Mme Mariatou Koné, à la télévision.Mme Koné a appelé les habitants "à quitter les zones à risques pendant cette saison de pluie pour éviter d'autres drames".Un précédent bilan faisait état de 13 personnes tuées, après l'effondrement d'un pan de colline sur une vingtaine de maisons en contrebas.La saison des pluies a commencé en mai à Abidjan, et dure habituellement jusqu'à fin juillet. Le scénario des pluies torrentielles suivies d'inondations dévastatrices est récurrent dans la capitale économique ivoirienne. Les constructions dans des zones inondables, souvent habitées par des pauvres, sont légion dans cette métropole d'Afrique de l'Ouest qui compte cinq millions d'habitants et en croissance continue.Les autorités ont entrepris des actions dans toute la ville après les graves inondations qui avaient causé la mort de 18 personnes en juin 2018. S'attirant les foudres des populations, le gouvernement a détruit des "quartiers" dans des zones inondables ou dangereuses, où les habitants vivent dans des conditions précaires, s'installant là où ils trouvent de la place.