Kenya : un ministre mis en cause devant la CPI écarté du gouvernement

24 août 2011 à 15h13 par La rédaction

NAIROBI (AFP) - (AFP)

William Ruto, ministre kenyan mis en cause par la Cour pénale internationale (CPI) pour les violences post électorales de 2008, a été écarté mercredi du gouvernement par le président Mwai Kibaki, apprend-on de source officielle.

Ruto avait été relevé de ses fonctions de ministre de l'enseignement supèrieur après avoir été mis en accusation ainsi que cinq responsables, dont le vice-Premier ministre Uhuru Kenyatta qui reste au gouvernement.

Ils sont notamment soupçonnés de meurtres, de transfert forcé de populations et de persécutions dans les mois qui avaient suivi la réélection contestée, en décembre 2007, de M. Kibaki face à M. Odinga.Ces violences avaient fait, selon l'accusation, environ 1.200 morts et plus de 300.000 déplacés.

Les audiences de confirmation des charges, préalables au déroulement d'éventuels de procès, ont été programmées en septembre.

Le ministre des affaires étrangères, Moses Wetang'ula, qui avait également été suspendu l'année dernière après avoir été accusé de corruption, a été rétabli dans ses fonctions.