L'Union africaine appelle l'Otan à cesser ses bombardements en Libye

26 mai 2011 à 10h53 par La rédaction

ADDIS ABEBA (AFP)

L'Union africaine a appelé jeudi l'Otan à cesser ses bombardements en Libye, à l'issue d'un mini-sommet sur le sujet à Addis Abeba, a annoncé à la presse le commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA, Ramtane Lamamra.

Cet appel figure dans une déclaration adoptée à l'issue de ce sommet et d'autres réunions à haut niveau de l'UA, consacrées depuis mercredi au conflit libyen, a ajouté le responsable.

"En ce qui concerne les frappes aériennes de l'Otan, vous verrez (dans la déclaration finale) un appel par les chefs d'Etat et de gouvernement à ce que ces frappes cessent", a indiqué M. Lamamra devant la presse.

"Ceci fait partie des exigences pour que des solutions politiques deviennent possibles", a poursuivi le commissaire de l'UA.

L'UA a lancé cet appel alors que s'ouvre jeudi un G8 à Deauville où la Libye sera également au coeur des préoccupations des principaux dirigeants de la planète.

L'UA s'est engagée dans une délicate médiation pour faire accepter par les protagonistes libyens une "feuille de route" prévoyant un cessez-le-feu dans les meilleurs délais, un acheminement de l'aide humanitaire et l'instauration d'une période de transition et de dialogue conduisant à des élections démocratiques.

Le régime de Mouammar Kadhafi a très rapidement accepté les propositions de l'UA, mais le Conseil National de la Transition (CNT), au nom des rebelles, a posé comme préalable un départ du colonel Kadhafi et de ses fils.