La corruption ternit le lancement de la CAN en Guinée Equatoriale

Par La rédaction

Alors que les stars africaines des clubs de football européens s'apprêtent à participer à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) au Gabon et en Guinée équatoriale, les organisations non gouvernementales ONE et EG Justice s'associent pour appeler l'Union européenne à adopter rapidement de nouvelles règles qui forceraient les sociétés multinationales opérant en Guinée équatoriale à publier les paiements, en argent ou en nature, faits au gouvernement en contrepartie de l'exploitation du pétrole.

Grâce à ses réserves de pétrole, la Guinée équatoriale affiche le revenu par habitant le plus élevé d'Afrique, mais des inégalités révoltantes y existent. « Des milliards d'euros ont été dépensés par le gouvernement pour bâtir des infrastructures destinées à impressionner les visiteurs étrangers et à divertir une petite élite locale, alors que la majorité de la population n'a pas accès aux services de base comme l'eau potable, l'éducation ou les soins de qualité. Près d'un enfant sur huit meurt avant d'avoir atteint son 5ème anniversaire. », a souligné Guillaume Grosso, le directeur de ONE-France. « Le gouvernement de Guinée équatoriale espère (...)

> Lire la suite