Lancement en 2020 de la construction d'un barrage pour la Zambie et le Zimbabwe

Par AFP

AFRICA RADIO

La construction pour 4 milliards de dollars d'un barrage hydroélectrique sur le fleuve Zambèze, entre la Zambie et le Zimbabwe, devrait finalement débuter l'an prochain après un quart de siècle de pourparlers, ont annoncé mardi les deux pays.

Le barrage de la Gorge de Batoka, à 50 km au sud des chutes Victoria, devrait développer une puissance de 2.400 mégawatts d'électricité que les deux Etats se partageront.Selon l'Autorité de la rivière du Zambèze (ZRA) gérée par la Zambie et le Zimbabwe, les études de faisabilité sont quasiment terminées et le nom de l'entreprise ou des entreprises chargées de la construction sera annoncé d'ici à la fin de l'année.Les travaux doivent débuter "au dernier trimestre 2020", a assuré le directeur général de ZRA, Munyaradzi Munodawafa, dans un communiqué.Le ministre zambien de l'Energie Matthew Nkhuwa a assuré cette semaine que le nom des entrepreneurs n'avait pas été arrêté.Dans un entretien à l'agence Bloomberg le mois dernier, le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa avait toutefois indiqué que l'Américain General Electric et le Chinois Power Construction Corporation (PCC) avaient été sélectionnés.Le Zimbabwe, plongé dans une grave crise économique, subit actuellement des délestages qui durent jusqu'à 19 heures par jour. Les autorités d'Harare espèrent cependant un répit dans les coupures après le paiement, confirmé mardi, d'une partie des arriérés dus à la compagnie sud-africaine Eskom.La Zambie, elle, connaît régulièrement des coupures d'électricité de plusieurs heures quotidiennes.Selon la ZRA, la construction du nouveau barrage aura "un impact minimum" sur la population locale, notamment parce que la retenue d'eau se situera dans la gorge naturelle de Batoka.La Zambie et le Zimbabwe gèrent déjà ensemble le barrage de Kariba, aussi sur le fleuve Zambèze, mais ce barrage opère actuellement au ralenti en raison de la sécheresse dans la région.os/bgs/bed/pa/sd