Le Mali et le Burkina expriment leur solidarité avec la France

26 novembre 2019 à 10h05 par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement du Mali et le président du Burkina Faso, deux pays où opère Barkhane, ont exprimé mardi leur solidarité avec la France après la mort de treize soldats français de l'opération antijihadiste dans la collision accidentelle de deux hélicoptères.

"Le Mali est aux côtés de la France dans cette épreuve qui endeuille nos deux armées", a dit sur les réseaux sociaux le porte-parole du gouvernement malien et ministre de la Communication Yaya Sangaré.Dans un message destiné au président français Emmanuel Macron et posté sur Twitter, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré "salue (la) mémoire" des soldats disparus et "adresse (ses) sincères condoléances à leurs familles ainsi qu'à l'ensemble du peuple français".Le Mali et le Burkina Faso sont en proie aux violences jihadistes et Barkhane combat aux côtés de leurs armées nationales.