Le Zimbabwe a besoin d'urgence d'une aide alimentaire de 234 millions USD

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Zimbabwe a besoin d'urgence de 234 millions de dollars d'aide alimentaire pour cinq millions de personnes touchées par la sécheresse et une économie qui se détériore, ont annoncé l'ONU et les autorités du pays.

L'appel en faveur de l'aide a été lancé au cours de la visite cette semaine dans le pays du responsable des affaires humanitaires de l'ONU, Mark Lowcock.Ces fonds sont nécessaires "pour fournir de la nourriture, des produits sanitaires, de l'eau, de l'hygiène et une protection pour 2,2 millions sur les 5,3 millions qui ont en besoin pendant les six prochains mois," selon un communiqué de l'ONU."Dans certains zones du pays, il y a de fortes pénuries de médicaments essentiels et l'insécurité alimentaire croissante a renforcé les risques de violence basée sur le genre, particulièrement pour les femmes et les filles".Selon un document gouvernemental consulté par l'AFP, environ 7,5 millions de gens dans les zones rurales et urbaines auront besoin d'aide alimentaire entre février 2019 et mars 2020."Je suis en train de débourser 10 millions de dollars aujourd'hui comme première contribution à cet appel", a déclaré M. Lowcock à Harare.Auparavant, il s'était entretenu avec le président Emmerson Mnangagwa et les ministres des Affaires étrangères et des Finances.Pendant ces conversations, il a "demandé au gouvernement de trouver des moyens de dialoguer avec les gens sur des plaintes légitimes - notamment en ouvrant un dialogue national sur les défis économiques que le pays affronte - et d'enquêter sur les informations faisant état de violences de manière rapide et transparente".Au pouvoir depuis la démission de Robert Mugabe fin 2017, le président Mnangagwa a promis de remettre l'économie du pays sur les rails, sans résultat jusque-là.Le mois dernier, une hausse spectaculaire des prix des carburants décrétée par le gouvernement avait provoqué de violentes émeutes, brutalement réprimées par les forces de l'ordre.