Mali: le colonel Goïta investi président de la transition lundi

3 juin 2021 à 16h11 par AFP

AFRICA RADIO

Le colonel Assimi Goïta, déclaré président de transition malien par la Cour constitutionnelle la semaine passée après deux coups d'Etat en neuf mois, sera investi lundi à Bamako, selon un document publié jeudi sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement malien, bien que démis, a reproduit sur sa page Facebook un courrier du ministère des Affaires étrangères invitant les ambassadeurs et les chefs des organisations internationales à assister à la cérémonie lundi à 10H00 (locales et GMT).La cérémonie devrait faire avancer la nomination d'un Premier ministre, réclamée par la communauté internationale, qui demande qu'il s'agisse d'un civil.Le préalable nécessaire d'une investiture ou d'une prestation de serment était confidentiellement évoqué de sources proches des militaires comme l'une des raisons pour lesquelles un Premier ministre n'avait pas encore été nommé.Le colonel Goïta a pris une part active le 18 août 2020 au renversement du président élu Ibrahim Boubacar Keïta par une groupe d'officiers. Désigné chef de la junte, il est devenu vice-président après la mise en place d'organes de transition censés préparer le retour des civils au pouvoir début 2022. Il est resté de facto l'homme fort du pouvoir pendant cette transition.Il a fait arrêter le 24 mai le président et le Premier ministre de transition poussés à la démission. La Cour constitutionnelle a entériné ce double coup de force le 28 mai en le déclarant président de transition.