Mali: une vingtaine d'islamistes "neutralisés" dans le nord-est du pays

Par La rédaction

PARIS (AFP) - (AFP)

Une vingtaine d'islamistes armés ont été "neutralisés" en une semaine de combats par les forces françaises, tchadiennes et maliennes, dans la région de Tessalit, dans le nord-est du Mali, a indiqué mardi le ministère français de la Défense.

"Au sol et depuis le 18 février les forces françaises, maliennes et tchadiennes sont engagées dans la région de Tessalit où elles poursuivent leurs opérations offensives qui visent à désorganiser les groupes terroristes et à démanteler leurs sanctuaires", écrit l'état-major des armées dans un point de situation.

"L'engagement combiné de nos forces a permis de détruire trois véhicules et de neutraliser", c'est-à-dire de tuer voire blesser, "une vingtaine de terroristes", poursuit-il.

Le ministre Jean-Yves Le Drian a indiqué pour sa part mardi matin que les combats se poursuivent entre les forces françaises et les groupes islamistes, notamment dans le nord-est, et font "beaucoup, beaucoup de morts jihadistes".Il s'est refusé à plus de précisions, soulignant simplement que le nombre des victimes était "significatif".

Selon l'état-major, les frappes aériennes se sont par ailleurs poursuivies ces derniers jours, en particulier dans la région de Tessalit, et "une dizaine de dépôts logistiques et une dizaine de véhicules" ont été détruits.Le nombre de victimes provoquées par ces frappes est difficile à évaluer.

L'état-major tchadien avait annoncé de son côté dimanche que les combats dans le massif des Ifoghas (nord-est) avaient fait vendredi 23 morts dans les rangs de l'armée tchadienne et 93 dans ceux des islamistes armés.