Mouvement Hip Hop : la danse, véritable art corporel

31 août 2011 à 8h34 par La rédaction

A la découverte du hip-hop, un art fabuleux aux mille facettes�?�Le Hip Hop est un mouvement culturel , né dans les années 1970 aux Etats-Unis , dans le Bronx. C'était un moyen d'expression d'une communauté minoritaire , « tentant de proposer une alternative pacifique au sentiment d'exclusion et de frustration qui dominaient dans les quartiers».On a trop tendance à donner une seule spécificité au Hip hop, mais ce terme regroupe exactement quatre grands genres : la danse , la musique, le deejaying et l'art graphique (graffiti).Nous allons nous intéresser à un genre en particulier : la danse. En France, elle est de plus en plus pratiquée , mais beaucoup ignorent tout du hip hop : son origine, le pourquoi de son invention, comment il évolue de jour en jour.Tout commence dans les années 1950-1960, quand l'immigration de masse a pris son essor et que le terme de « melting pot » s'est enfin révélé aux yeux de toute la population. Toutes les danses (danse africaine , capoeira , salsa....) mélangées vont créer un style, unique en son genre. Les premiers danseurs vont être appelés B-boys(ou B-girls) , terme inventé par DJ kool Herc, qui est à l'origine de beaucoup de créations dans le hip hop . Le « B » de b-boy(ou b-girl) n'a pas de signification précise , on peut parler de bronx-boy(ou girl) , bad-boy(ou girl) , beat-boy(ou girl) �?�Les soirées vont devenir alors les endroits dans lesquels de nombreuses bandes (« crews ») vont s'affronter, et le style de danse de James Brown, modèle du moment, va être imité . Celui ci va être mélangé avec les phases de combat : c'est de là que va émerger le Up Rock, avec ses mouvements corporels appelés « jerks ».Tandis que le Hip Hop se développe, les médias finissent par trouver le terme de « Breakdance » pour définir le mouvement de danse de l'époque. Pendant que le breakdance continue à évoluer, une autre danse voit le jour, mais sur la côte ouest des Etats-Unis : « l'électric boogie » , aussi appelé « smurf » et plus tard « popping » , créé par le crew « Electric Boogaloo » devenu une référence mondiale.Par ailleurs, inspiré par le mime Marcel Marceau , le danseur américain Don Campbell va inventer le « locking » , très populaire en France, et qui se danse principalement avec le bassin, les pointes, et les expressions du visage.Les différencier en plusieurs catégories reste très difficile, mais en France, tout ce qui est fait debout est nommé « Newstyle » et pour tout ce qui se rapporte au sol , on garde le terme de « breakdance ».Quel que soit le nom de chacune des danses que représente le Hip Hop, cette culture est devenue mondiale, et de nouvelles danses ressortent de ce style : le krump , très bien mis en lumière dans le documentaire « Rize » réalisé par David LaChapelle, le stepping, bien identifié dans le film « Stomp » réalisé par Rainforest Films, et bien d'autres encore .Maintenant à vous de découvrir toutes les variantes que le style Hip Hop nous offre !Chloé Mbikina