Mozambique: le Premier ministre limogé

Par La rédaction

MAPUTO (AFP) - (AFP)

Le Premier ministre mozambicain Aires Ali a été limogé dans le cadre d'un remaniement ministériel surprise annoncé lundi par le président Armando Guebuza, qui l'a remplacé par le gouverneur de Tete (nord-ouest).

Le communiqué de la présidence est tombé une semaine après la fin du congrès du parti au pouvoir, le Frelimo, qui a relancé les spéculations sur la succession de M. Guebuza à la présidence de ce pays d'Afrique australe.

Armando Guebuza, ancien général surnommé parfois "Guebusiness" pour sa reconversion réussie dans les affaires, a entamé son deuxième mandat en 2009 et n'est pas autorisé à en briguer un troisième en 2014.

Au congrès du Frelimo, M. Ali, qui faisait partie des favoris pour lui succéder, n'est pas parvenu à se faire élire au bureau politique, passage indispensable pour espérer accéder au sommet du pouvoir en vertu d'une règle non écrite d'un régime aux pratiques empreintes de secret.

Alberto Vaquina, actuel gouverneur de Tete, province du nord-ouest très riche en charbon, est nommé Premier ministre, en remplacement de M. Ali, selon le communiqué présidentiel.

Cinq ministres sont affectés par ce remaniement, dont le ministre de l'Education Zeferino Martins, qui est remplacé par son adjoint Augusto Luis.Le ministre du Tourisme Fernando Junior passe parallèlement aux Sports et à la Jeunesse.

Quatre provinces (Sofala, Tete, Zambezia et Nampula) changent de gouverneur.

Le dernier remaniement ministériel qui fait date au Mozambique remonte à septembre 2010, après des émeutes provoquées par la hausse des prix de l'alimentation qui avaient fait au moins 14 morts.