Naufrage de migrants libyen au large de la Tunisie: une vingtaine de corps repêchés

Par La rédaction

TUNIS (AFP)

Les autorités tunisiennes ont lancé dimanche les opérations de recherche des corps de plus de 200 migrants africains disparus jeudi après le naufrage d'un chalutier libyen, et une vingtaine ont déjà été récupérés, a déclaré à l'AFP un responsable de la garde maritime.

"Nous sommes arrivés sur place ce matin vers 06H00 (05H00 GMT) et nous avons déjà repêché une vingtaine de corps", a expliqué le lieutenant-colonel Tahar Landoulsi, chef de la garde maritime à Sfax (sud).

"Il y a beaucoup de cadavres dans le bateau, mais nous ignorons combien", a-t-il ajouté.

Les mauvaises conditions météo avaient jusqu'à présent empêché d'entamer les opérations de recherche au large des îles Kerkennah (sud), où s'est produit le drame.

Ces migrants partis de Libye tentaient de rejoindre l'île italienne de Lampedusa à bord d'un chalutier.Leur embarcation est tombée en panne mardi à 20 miles (36 km) des îles Kerkennah.

Quelque 577 personnes ont pu être secourues, dont 92 femmes et 21 enfants, mais entre 200 et 270 migrants ont probablement péri, le chalutier surchargé ayant finalement chaviré jeudi sous le poids des passagers après des bousculades pour tenter de monter à bord des bateaux de sauvetage.

Les migrants rescapés ont été transférés vers le camp de réfugiés de Choucha (sud), situé à proximité de la frontière tuniso-libyenne, à plus de 300 km de Sfax.