Niger: près de 900 migrants nigériens rapatriés depuis janvier par l'ONU

Par AFP

AFRICA RADIO

Près de 900 migrants nigériens qui étaient détenus dans des centres de rétention en Libye ont été rapatriés depuis janvier par avions, a indiqué samedi une source onusienne à l'AFP.

"Presque 900 migrants nigériens sont arrivés de Libye en 2019 avec les charters à travers le retour volontaire humanitaire (HVR)", a précisé à l'AFP un membre de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Niamey.Un dernier vol est arrivé vendredi à Niamey avec 147 Nigériens dont neuf mineurs "non accompagnés", dans le cadre du Programme de l'aide au retour volontaire soutenu par l'Union européenne au Niger, a-t-il ajouté.La plupart de ces migrants sont originaires des régions de Tahoua (ouest) et Zinder (centre-est) et vivaient dans des centres de détention en Libye. Agadez, la plus grande ville du nord du Niger aux portes du Sahara, et voisine de Tahoua et Zinder, est une plaque tournante de l'émigration clandestine vers l'Europe via la Libye voisine.Le durcissement des mesures législatives et des contrôles sécuritaires notamment à la frontière nigéro-libyenne, avec l'aide de l'UE, ont fait plonger les chiffres des clandestins, mais ne semblent pas décourager migrants et passeurs.Près de 20.000 migrants africains, en route pour l'Europe, principalement via la Libye, ont été secourus depuis avril 2016 dans le désert nigérien, avait annoncé l'OIM en juin, faisant état d'une "moyenne" de sauvetage de "1.200 de migrants par mois".Parmi les derniers migrants secourus figurent des ressortissants de quatorze pays d'Afrique de l'Ouest dont la Guinée-Conakry, le Mali et la Côte d'Ivoire.