Nigeria: 20 civils tués par des membres présumés de Boko Haram

Par La rédaction

Kano (Nigeria) (AFP)

Au moins 20 personnes ont été tuées et une dizaine blessées samedi dans le nord du Nigeria par des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram, a annoncé dimanche un porte-parole militaire.

Un groupe de civils membres de la Force conjointe de Maiduguri (nord), le berceau de Boko Haram, s'était rendu dans le village de Dawashe, dans l'Etat de Borno, pour y pourchasser les membres de Boko Haram.A leur arrivée, des islamistes présumés ont tiré sur ces civils, pour la pupart des pêcheurs et des commerçants, "tuant plus de 20 civils innocents" et en blessant grièvement une dizaine d'autres, a indiqué ce porte-parole, le lieutenant Haruna Mohammed Sani, dans un communiqué.